Le Google Knowledge Graph : une (r)évolution ?

Google Knowledge est apparu sur Google il y a quelques mois, outre atlantique pour commencer. Il est apparu en cette fin d’année 2012 sur Google.fr !

Knowledge Graph = graphe de connaissance

Graph de connaissanceIl s’agit d’une évolution majeure de Google.
C’est même parfois annoncé comme le début d’une révolution, une étape vers l’Intelligence Artificielle.

En bref :

L’idée est de proposer aux internautes une réponse au coeur même de la page Google. Cette réponse est construite grâce aux différentes données recueillies sur le web.  Google espère ainsi retenir plus longtemps les internautes sur sa page de recherche avant de les envoyer vers d’autres sites via les liens suggérés.

En conséquences, certains sites d’informations peuvent perdre du trafic puisque qu’il n’est plus nécessaire d’accéder au site pour avoir les informations de base…

La notion d’entité…

Plutôt que fonctionner par associations de mots clés, il va fonctionner parfois par entités et par relations entre entités.

Exemples d’entités :

  • « B2F Concept » est une entité plus que l’association des mots « B2F » et « Concept ».
  • Le « Mont Blanc » est aussi une entité plutôt que l’association des mots  « mont »+ « blanc »

L’entité illustrée !

Exemple Knowledge graph

Sur la capture d’écran ci-dessus, pour la recherche dans Google de altitude mont blanc :

  • on obtient directement la réponse comme premier résultat naturel (4810 m). Pas besoin de cliquer sur un lien et de se rendre sur une page d’un autre site.
  • on obtient des détails supplémentaires à droite (photo, localisation, date de première ascension etc.).
  • les liens naturels sont toujours présents, mais dessous (donc moins visibles)
  • Le Graph a pris la place de quelques résultats Adwords mais les liens payants restent les premiers liens proposés, en haut.

Cette mise à jour étant récente, il faudra observer les conséquences à plus long terme pour le webmarketing mais les moteurs de recherche et le référencement naturel constituent toujours (et pour un moment encore) un fort levier d’acquisition de trafic.

En gardant les internautes sur sa page, la finalité, en plus de faciliter les recherches des internautes, est certainement de disposer de plus d’espace pour diffuser ses publicités payantes…

4 réflexions au sujet de « Le Google Knowledge Graph : une (r)évolution ? »

  1. Location Morzine

    C’est vrai que ça a un aspect bien pratique pour les utilisateurs de ne pas avoir à naviguer pour trouver l’information. Mais Google utilise les contenus créé par d’autres pour satisfaire ses utilisateurs. Ca peut aussi soulever des questions…

    Répondre
  2. Colonies Savoie

    Pratique ce knowledge Graph. A voir comment cela évoluera et si on va effectivement évoluer vers une sorte d’intelligence artificielle où on pourra discuter avec un moteur de recherche sans se rendre sur aucun site…

    Répondre
  3. Vêtements Alsicovip

    Un grand oui pour le gain de temps supplémentaire/éventuel que peut nous apporter Knowledge Graph, mais qu’en est-il de notre esprit critique et de la polysémie des entités dans certains cas ? Et puis c’est vrai, on n’a pas forcément envie « d’être servi tout de suite »… c’est bon aussi de chercher un peu… juste un peu…. Non ?

    Répondre
  4. Beetle seo

    Pratique pour l’internaute en effet qui n’a plus besoin de naviguer sur un site quand il pose une question à Google. En revanche son impact est limité pour ce qui est des domaines très pointus ou demandant des explications plus détaillées

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 × un =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Ce site utilise le plugin KeywordLuv.
Entrez VotreNom@VotreMotClé dans le champ Nom pour profiter du lien.